Tour M – Percer le Mur

Fuites souterraines de Berlin-Est à Berlin-Ouest

Après que le régime est-allemand ait ordonné l'érection du Mur de Berlin, beaucoup de civils ont tenté, au péril de leur vie, de franchir cette frontière et d'accéder à la liberté à travers des tunnels creusés dans le sol sableux de la ville. Le premier tunnel a été creusé dès octobre 1961, le dernier en 1984. Il y a eu au total plus de soixante-dix tunnels, seulement 20% d'entre eux ont été couronnés de succès. Ils ont permis à plus de 300 citoyens de la RDA de fuir vers Berlin-Ouest et d'accéder à la liberté. Il y a eu des actions spectaculaires, des trahisons et des échecs amères car la Stasi, la police politique est-allemande, avait été informée. Il en résulta un véritable jeu du chat et de la souris entre les creuseurs de tunnels et la Stasi, dans des conditions de plus en plus difficiles pour les passeurs et les fugitifs.

Durant le Tour M, nous ne racontons pas seulement l'histoire des fuites à travers le tunnels. Les stations fantômes de Berlin, leur sécurité apparemment infaillible contre les soi-disant violeurs de frontière et le barrage des canalisations contre les tentatives de fuite par le sous-sol sont aussi amplement évoqués pendant le parcours.
Après la visite de notre exposition thématique dans l'abri antiatomique de la place Bloch, nous nous rendrons en métro sur la Bernauerstrasse, un point sensible lors de la construction du Mur où de nombreux tunnels ont été creusés. Sur un espace de seulement 350 mètres, sept tunnels ont été creusés sous la frontière. Non loin de ce lieu historique, la visite se poursuit profondément sous la surface, dans les voûtes de l'ancienne brasserie Oswald-Berliner. Grâce aux reconstitutions des tunnels, nous retraçons non seulement l'histoire des tunnels trahis et voués à l'échec mais aussi celle du «tunnel 29» et du «tunnel 57», les deux projets les plus réussis et les plus spectaculaires de l'époque de Mur. Dans le puits restauré de la brasserie, les visiteurs peuvent apercevoir le niveau très bas de la nappe phréatique dans cette région de Berlin. C´est cette situation particulière qui a permis le creusement de tunnels très profonds.

A la fin de la visite, nous vous recommendons de visiter le centre de documentation du mur de Berlin dans la Bernauerstrasse.

Impressions