Tour M – Percer le Mur

Fuites souterraines (Mur de Berlin)

Après que le régime est-allemand ait ordonné l'érection du Mur de Berlin, il y a eu de nombreuses tentatives de fuite à travers des tunnels creusés dans le sous-sol sableux de la ville. Le premier fut creusé en octobre 1961, le dernier a échoua en 1982. Au total, plus de 70 tunnels  ont été démarrés sous le Mur. Seulement 19 furent couronnés de succès et permirent à plus de 300 citoyens de la RDA de fuir vers Berlin-Ouest. Il y a eu des actions spectaculaires, des trahisons et des échecs amères quand les tunnels avaient été dénoncés à la Stasi, la police politique est-allemande.

Durant le Tour M, nous ne racontons pas seulement l'histoire de ces tunnels. Les stations fantômes de Berlin, leur sécurité apparemment infaillible et le barrage des canalisations pour éviter les fuites souterraines sont aussi amplement évoqués pendant ce parcours de deux heures.
Après la visite de notre exposition thématique dans un abri antiatomique, nous nous rendons en métro à la Bernauer Strasse, une rue sous laquelle  sept tunnels ont été démarrés sur un espace d’à peine 350 mètres.

Non loin de ce lieu historique, la visite se poursuit dans les voûtes souterraines de l'ancienne brasserie Oswald-Berliner. Grâce aux reconstitutions de tunnels à échelle originale, nous retraçons l’histoire de projets trahis et voués à l'échec ainsi que celle du «Tunnel 29» et du «Tunnel 57», les deux projets réussis les plus spectaculaires.

Nouveau temps fort de la visite: depuis le mois de novembre 2019, un tunnel original creusé à 8 mètres sous terre en 1970/71 peut être visité grâce à une galerie souterraine de 30 mètres de long construite par l’association Berliner Unterwelten. À ce jour, il s’agit de l’unique tunnel authentique encore accessible.

À la fin du parcours, nous recommandons la visite du Mémorial du Mur de Berlin.

Impressions